« LE MEDECIN MALGRE LUI », AU THEÂTRE NOTRE-DAME

médecin

LEBRUITDUOFF.COM – 16 juillet 2015

« Le médecin malgré lui » – jusqu’au 26 juillet – 16h25 – au Théâtre Notre-Dame.

Il est des pièces, vues et revues, dont le nombre d’adaptations est si élevé que la simple lecture du titre nous fait fuir !

Nous serions pourtant bien inconscients de passer à côté de certaines. « Le médecin malgré lui », sur une mise en scène de Gaspard Fasulo, est interprété avec un professionnalisme et un talent tels que nous sommes capables d’oublier où nous nous trouvons, complètement transportés dans cette satyre burlesque.

Un point d’honneur est mis à chaque détail, et le travail en amont le prouve tout au long de la représentation. Le jeu est précis, la symbiose parfaite, les comédiens de la compagnie Kapo Komica, réinterprète de façon magistrale cette « bouffonnerie » aux noirceurs intemporelles.

Car, faut-il rappeler les sujets essentiels de la pièce ? Violences morales et physiques nées de la contrainte, déchéance, charlatanisme, vengeance… Le tout s’inspirant de la Commedia dell’Arte, la folie que l’on peut espérer est bien présente. Une folie surprenante à chaque mot, chaque geste.

Étonnant, détonnant, réfléchi, rien n’est laissé au hasard, des décors soignés sans surcharge avec un jeu d’ombres et lumières tout en poésie, les costumes ne sont pas sans reste, rien d’extravagant, mais une minutie apporté à chacun.

Sept comédiens, dont certains seront à découvrir dans des registres différents cette année même au Festival Off vous feront voyager, au travers de ce classique de Molière, et vous en redemanderez.
C’est drôle, surprenant, innovant, sans trahir une seule seconde le génie incontestable de Jean-Baptiste Poquelin…

Emilie Touat

Publicités

Commentaires fermés