NOEMIE CAILLAUT, « MALIGNE », THEÂTRE DES BELIERS

maligne

LEBRUITDUOFF – 12 juillet 2016

Maligne – De et avec Noémie Caillault – mes : Morgan Perez au Théâtre des Béliers à 12h35

Noémie a 27 ans quand elle apprend qu’elle a un cancer du sein. « Maligne » est la tumeur qu’elle a au sein et avec laquelle elle va devoir cohabiter pendant le temps de la guérison. Voila le pitch simple et froid de ce spectacle à la genèse atypique car Noémie Caillault, actrice, nous livre sur scène sa propre histoire, celle d’une jeune fille débordante de vie et d’espoir qui plonge du jour au lendemain dans l’interminable parcours du combattant qu’est celui d’un cancéreux.

Très peu de moyens sur scène permettent de camper l’univers de Noémie. Quelques chaises représentent la mère envahissante ou quelques amis souvent maladroits par rapport à sa maladie. Des voix off, souvent drolatiques, donnent la réplique …

Le texte est une description quasi chirurgicale du parcours qu’a subi Noémie : la découverte, telle un guide Michelin, de tous les hôpitaux de Paris, les interminables heures d’attentes, les effets secondaires dévastateurs sur ses cheveux, ses sourcils, ses ongles. Parcours entrecoupé de réactions d’ordre plus familial, avec avant tout une mère omniprésente et exaspérante à souhait, sachant faire craquer sa fille à chaque réplique sans jamais s’en rendre compte, mais aussi les rencontres amoureuses ou amicales avec leur lot de bassesses, de méchanceté ou d’amour.

Sur un sujet aussi lourd, Noémie Caillaut a réussi à ciseler un texte très drôle teinté de piques qu’elle envoie au corps médical, à ses proches ou au public, sans méchanceté ou rancœur, mais plutôt avec bienveillance et une fantastique envie de vivre.

Ne pensez pas assister ici à un moment lourd et pesant. Noémie Caillault, de par sa dérision, sa vitalité communicative, son envie de vivre, offre un très bon moment de théâtre rempli d’émotion et de rires.

Pierre Salles

Publicités

Attention, nos commentaires sont modérés : pas d'auto-promo ou de pub déguisée, ça ne passera pas. Pas plus bien sûr que les insultes. Merci.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s