PASCAL QUIGNARD, MARIE VIALLE : LA RIVE DANS LE NOIR, UNE PERFORMANCE DE TENEBRES

la-rive
AVIGNON IN : Pascal Quignard – Marie Vialle : La Rive dans le noir, une performance des ténèbres / Chartreuse de Villeneuve Lez Avignon / du 8 au 14 juillet à 18h

Un monde naît sous nos yeux, un monde sensible, obscurément lumineux qui trouve sa source au-delà de tous lieux et de toutes époques dans des territoires oubliés envahis par les friches, à l’endroit (é)mouvant où les « ombres errantes » – celles libérées par les notes volatiles de François Couperin ouvrant cette « performance des ténèbres » – n’en finissent pas de hanter l’auteur de Medea. Dans le cocon de la semi obscurité de ce non-lieu propre à susciter l’avènement de tous les possibles et d’absoudre le présent du poids des morts qui font et défont les existences, le spectateur invité sur l’autre rive contemple une étrange cérémonie chamanique.

Le prêtre a pour nom l’immuable Pascal Quignard que l’éternel pull noir à encolure en V lui servant depuis longtemps de seconde peau disposait « naturellement » à prendre place parmi les oiseaux de ce bal nocturne. Son regard bleu tranchant transperce la nuit pour y faire ressurgir « les choses qui ont blessé son âme ». La vestale qui l’accompagne, sa complice au théâtre, Marie Vialle dont le charme immanent irradie l’espace compose avec lui un fascinant ballet aux échos ésotériques. Deux officiants indissolublement liés pour une même célébration située entre méditation transcendantale et exorcisme. Sans cette union, rien ne pourrait advenir, la recherche du sens perdu serait lettre morte car, tant pour l’auteur du Dernier Royaume que pour le chamanisme, « il y a celui qui s’en va dans la transe et celui qui reste et qui permet à l’âme qui a voyagé de revenir ». (…)

LIRE LA SUITE ICI

En partenariat avec INFERNO, Magazine Art & Scènes contemporaines.

Publicités

Commentaires fermés