ON FERME ! (Et ça fait du bien !)

La Piccola Familia (1)

LEBRUITDUOFF – 30 juillet 2016

ON FERME !

Tout a une fin. Fort heureusement. Ce Off 2016, qui fut loin d’être le meilleur que l’on ait vu depuis 2010 -date de notre première saison- s’achève donc sur un constat plutôt mitigé. Bizarre édition que cette cuvée 2016, ni bonne ni franchement mauvaise, un tantinet ennuyeuse, à l’image de ce qu’on y vivait dans les salles et dans les rues.

Au BDO, au vu des premiers éléments que nous avions en juin dernier des 1400 propositions 2016, nous ne nous attendions franchement pas à un cru d’exception. Ce nous fut bien confirmé au fil de ce OFF, très moyen pour ne pas dire médiocre, à l’exception bien sûr de notre « TOP 5 » où apparaissent vraiment des pièces d’exception, et des quelque trente bons spectacles qui figurent dans le « TOP 30 » du BDO.

30 c’est peu, en regard des 1400 propositions dont se vantent les « boss » du OFF -l’association AF&C- comme si la quantité faisait la qualité…

Et même si, en s’ouvrant un peu, en étant conciliants, nous pourrions étendre à une petite cinquantaine les spectacles dignes de figurer dans notre sélection, 50 spectacles sur 150 vus, 50 seulement correspondant à peu près à nos critères, franchement : cela représente 3,5 % de la totalité des pièces présentes ! Même si nous sommes bien sûr passés à côté de bonnes propositions, ce qui est fatal vu la pléthore, c’est plutôt inquiétant. D’autant que nos chroniqueurs -indépendants, faut-il le rappeler- ont tous des esthétiques différentes, leurs choix étant le reflet de leurs options artistiques…

Il est d’ailleurs curieux de constater que c’est depuis de nombreuses années le « IN » qui fait office de découvreur, qui est dans l’expérimentation, l’audace politique et l’inventivité formelle. Et plus du tout le OFF, depuis belle lurette, qui, contrairement à sa vocation initiale, ne répercute rien de la créativité et de l’avant-garde, mais se contente (à quelques exceptions près) de produits formatés, bien souvent sans intérêt artistique, destinés à un marché « parisien » ultra-conventionnel et frileux. Mais lucratif.

Quoiqu’il en soit, au BDO nous sommes là, et comptons bien le rester de très nombreuses éditions encore. Merci à vous tous, publics et professionnels, de nous suivre avec autant de constance et de bienveillance.

En 2017, pour notre 8e saison, vous retrouverez un BDO renouvelé, avec une équipe agrandie et de nombreuses nouvelles rubriques. Et aussi, une jolie surprise, que vous constaterez de visu.

Merci pour votre fidélité et pour votre amour du spectacle vivant.

Passez un excellent été,
et retrouvons-nous dès juillet 2017 pour la 52e édition du OFF, que nous espérons plus vivace et consistante.

La rédaction

Image : La Piccola Familia de Thomas Jolly, au Jardin Ceccano, Festival d’Avignon 2016

Advertisements
Comments
3 Responses to “ON FERME ! (Et ça fait du bien !)”
  1. Girost dit :

    Parler de festival médiocre quand on y a vu 150 spectacles… Je suis mitigée

  2. Belmond dit :

    De belles surprises quand même…….. Mais 1400 spectacles…..! beaucoup n’ont rien à faire en Avignon.

  3. siffritt dit :

    Merci à votre équipe.
    J’ai encore eu un grand plaisir à vous lire.

Attention, nos commentaires sont modérés : pas d'auto-promo ou de pub déguisée, ça ne passera pas. Pas plus bien sûr que les insultes. Merci.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s