AU TDH : « F(L)AMMES », UNE BOUFFEE D’AIR FRAIS

LEBRUITDUOFF.COM – 18 juillet 2017
Spectacle recommandé

AVIGNON OFF : « F(l)ammes » de et mes : Ahmed Madani – à 11h00 au théâtre des Halles du 06 au 29 – Relâches les lundis (10, 17 et 24 juillet)

Une bouffée d’air frais

C’est après avoir présenté la parole de jeunes hommes avec « Illuminations » que le metteur en scène et auteur Ahmed Madani revient cette fois avec des paroles de femmes. Fidèle à son idée de théâtre documentaire, le metteur en scène, pour la deuxième partie de sa trilogie, est allé à la rencontre de ces jeunes femmes partout en France. Recueillant les témoignages et des bribes de vies, voilà plus de deux ans qu’ils travaillent ensemble autour de l’identité et des origines. Qu’est ce qu’être français à notre époque ?

Chacune des comédiennes représente cette France jeune, pleine d’envie et d’espoir, très loin des clichés sur telle ou telle banlieue ou tel ou tel quartier défavorisé. Le metteur en scène et ces jeunes donnent ici une sacrée leçon d’espoir et d’envie de croquer la vie. Les portes sont fermées ? Nous les ouvrirons ! Ici il n’est pas question de revendiquer ses origines mais juste de les accepter et d’en être fier. Nul manichéisme dans le propos, ces jeunes femmes ont peur, doutent d’elles-mêmes et des autres, se cherchent. Le propos peut être dur mais c’est leur réalité.

Quasiment sans décor ou accessoires mais par leur seul talent, les comédiennes nous entrainent avec elles dans ces bribes de vie, dans ces destins croisés. Qu’elles viennent des Caraïbes, d’Algérie, d’Afrique noire ou d’ailleurs, elles ont toutes ce point commun d’être nées françaises mais portent en elles ce poids du multiculturalisme. Mais même si le récit nous jette à la face le rejet de l’autre, la force de ce spectacle réside bel et bien dans sa formidable joie de vivre. Le public ne peut résister longtemps au tourbillon généré par ces jeunes femmes et se laisse happer par leur bonheur et leur enthousiasme. Leur histoire est lourde de sens et parfois dramatique mais Ahmed Madami a su leur transmettre cette fierté et cette force qui leur permettent d’avancer sur scène face à nous, d’avancer dans la vie, ouvertes à tous les rêves et tous les espoirs et prêtes à tout conquérir.

Pierre Salles

Publicités
Comments
One Response to “AU TDH : « F(L)AMMES », UNE BOUFFEE D’AIR FRAIS”
  1. Le floch dit :

    Magnifique !!!! Ces jeunes femmes sont toutes formidables, malicieuses, toniques ou graves… belle scénographie. La force du spectacle, c’est que d’une jeune femme à l’autre, on n’a jamais l’impression de voir la même chose. Bravo !!!

Attention, nos commentaires sont modérés : pas d'auto-promo ou de pub déguisée, ça ne passera pas. Pas plus bien sûr que les insultes. Merci.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s