« DANS LES YEUX DU CIEL », DANS LE CHAOS DU PRINTEMPS ARABE

LEBRUITDUOFF.COM – 19 juillet 2017

« Dans les yeux du ciel » de Rachid Benzine, mise en scène de Pascale Henry, à 18h30 au Gilmaesh Belleville jusqu’au 28 juillet (relâche les 18 et 25 juillet).

Interprété par l’excellente Marie Sonha Condé, Nour, femme prostituée de mère en fille, malmenée par la vie, raconte son histoire à la croisée du printemps arabe sanctionné par l’arrivée des Islamistes au pouvoir, avec son cortège de peur, d’angoisse et de résignation. Elle est terriblement convaincante. Plus qu’un récit poignant, fort, émouvant, c’est un véritable cri d’espoir en quête d’un lendemain démocratique qui n’en finit pas de tarder. Sa complexité nous porte à ressentir tout le vécu à travers la voix captivante et magnétique de l’émouvante comédienne.

L’auteur dénonce, sans haine, le fondamentalisme religieux avec un texte puissant et surtout courageux.
Le monologue de Nour, mis en scène de Pascale Henry, nous fait vivre la peur, l’angoisse et l’espoir dans un décor criant de réalisme. Bouleversant. A voir absolument.

Julia Garlito Y Romo.

Publicités

Attention, nos commentaires sont modérés : pas d'auto-promo ou de pub déguisée, ça ne passera pas. Pas plus bien sûr que les insultes. Merci.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s