AUX DOMS : « IS THERE LIFE ON MARS ? », LE MONDE POETIQUE DE L’AUTISME

LEBRUITDUOFF.COM – 26 juillet 2017

AVIGNON OFF : “Is there life on Mars ?” – Mes : Héloïse Meire – à 15h0 au Théâtre des doms du 6 au 26 juillet relâches les 12 et 19;

C’est au contact d’autistes et de leurs proches que la metteuse en scène Héloïse Meire a créé son spectacle au travers d’interviews. Ce travail d’une durée de deux ans a voulu rendre compte de la réalité de perception de personnes autistes de tous âges ainsi que le ressenti et l’histoire de leurs familles.

Pas de pathos dans cette proposition mais juste un angle de vue par rapport à la différence. Dire que tout n’est que point de vue est chose aisée mais Héloïse Meire parvient brillamment à nous faire toucher du doigt la problématique liée à la normalité. Qu’est-ce être « normal » ? N’y a-t-il pas autant de normalité que d’êtres humains ?

Tout commence quelques minutes avant le spectacle durant lesquelles les comédiens posent dans la file d’attente une question toute simple aux spectateurs : « Qu’est-ce qu’être autiste à vos yeux ? ». Les réponses retransmises par les comédiens en début de spectacle sont édifiantes tant le flou des réponses semble majoritaire. Tout au long du spectacle les comédiens sont équipés de casques permettant de donner l’impression qu’ils ne font qu’exprimer sur scène cette parole d’autiste, choix intelligent de la metteuse en scène qui désirait avant tout ne pas « jouer » à l’autiste sur scène mais bien de fournir à tous cette parole si difficile à entendre. Les comédiens jouent tour à tour des autistes et leurs proches et fournissent souvent des moments passant de la dure réalité d’un monde rejetant ces différences à cette vision extrêmement poétique issue de ces témoignages, La metteuse en scène et la compagnie What’s Up, au travers d’un jeu délicat et maîtrisé de tous les comédiens, offre une scénographie fluide, élégante, construite autour de réelles trouvailles visuelles qui embarquent le spectateur dans cette « autre » vision du monde.

Heloïse Meire a su éviter l’écueil du pathos sans pour autant tomber dans l’angélisme et a su créer à partir de ces témoignages un travail qui va bien sûr bien au-delà du documentaire, il s’agit là d’un moment fort au travers d’une imagerie souvent lunaire et drôle. Nul doute que cette jeune metteuse en scène est à suivre de près tant son travail est fin et juste, un foisonnement intelligent semble emplir l’ensemble de sa réflexion sur son Art.

Encore un excellent moment au théâtre de Doms qui cette année encore à su donner un coup de boost à sa programmation et démontre, si cela était encore nécessaire, que cette salle fait partie maintenant des piliers du Off d’Avignon.

Pierre Salles

Publicités

Attention, nos commentaires sont modérés : pas d'auto-promo ou de pub déguisée, ça ne passera pas. Pas plus bien sûr que les insultes. Merci.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s