ON FERME ! (ET C’EST COOL !)

LEBRUITDUOFF.COM – 30 juillet 2017

ON FERME !

Voilà que ce OFF s’achève, pour une fois dans la bonne humeur générale. Car les spectacles pour la plupart ont marché, les salles furent bien remplies, les contrats on ne sait pas mais ce qui est certain c’est que la qualité moyenne des propositions fut généralement plus élévée que de coutume. Enfin, pour les spectacles relevant de la création et de l’implication dans un théâtre qui s’affirme comme oeuvre et non comme divertissement, bien sûr…

A ce propos, l’équipe du BDO est plutôt satisfaite de sa jolie moisson d’été… Peu de déceptions au final dans les sélections que nos collaborateurs avaient établies au préalable. Et de jolies découvertes impromptues, ce qui ne gâche rien.

Plus de 220 spectacles ont été vus par nos 12 rédacteurs « scènes », dont près de 180 chroniqués d’une manière ou d’une autre (article, interview, ou dans notre chronique star « j’y vais/je fuis »). Et qu’on ne nous dise pas qu’on ne se déplace pas partout, y compris dans les plus petites salles, y compris dans les lieux les plus improbables ou les plus pourraves. Le BDO fait son job et assume clairement ses choix et même ses contradictions.

Le BDO aura donc cette année encore rempli la mission qu’il s’est donnée, tout en affirmant son indépendance, son sens critique revendiqué*, sa mauvaise foi parfois, mais toujours avec cette vigilance et un sens aigu de la probité en matière de création -et de théâtre singulièrement- dans un festival OFF dont l’éthique n’est certainement pas la valeur la mieux partagée des professionnels, qui font la réputation de ce media sévissant depuis 8 saisons maintenant, en toute liberté, en toute sérénité.

Car de la sérénité il en faut, pour ne pas répondre aux attaques incessantes que les chroniqueurs du BDO subissent trop souvent, villipendés par ceux dont pourtant ils s’acharnent à répercuter le travail, car ils osent avoir une opinion, car ils affirment leurs choix et leur esthétique, et surtout car ils prônent une certaine idée du théâtre, qu’ils placent au sommet de leur exigence…

Une exigence visiblement pas partagée par tous les « acteurs » de ce OFF, alors qu’au contraire les spectateurs -en cette matière comme dans d’autres de plus en plus citoyens- font eux de cette exigence à l’égard de l’artistique et du théâtre en général la vertu cardinale de leur implication. Et le moteur de leur désir ou pas de revenir à Avignon l’été prochain…

Voilà. Un festival s’achève et voici que l’on attend tous le suivant. En espérant qu’il nous réserve tout autant de bonnes choses que cette année.

Bel été à toutes et tous,
et merci pour votre fidélité !

La rédaction

* : « Le BDO, entreprise de démolition au service du OFF depuis 2010 », tel pourrait être notre slogan, si tous ici faisaient montre d’un peu d’humour et de distance! Mais ce ne sont pas les qualités les plus pratiquées du OFF, hélas…

image : Logiquimperturbabledufou, jouée au TdH en juillet 2017

Publicités
Comments
4 Responses to “ON FERME ! (ET C’EST COOL !)”
  1. Je comprends mal votre sibyllin avis au sujet de notre théâtre, dans la rubrique « j’y vais/je fuis » :

    « aux Ateliers d’Amphoux, ce truc improbable « Les deux Corées« , hélas très amateur… Le OFF (AF&C donc) devrait interdire ce genre-là, les « amateurs », qui n’ont pas leur place ici. Ceci dit, certains de ces « amateurs » valent bien les « spectacles » du Rempart, des Barriques ou de Notre Dame, 3 « théâtres » chaudement recommandés par le BDO…  »

    J’ai eu beau chercher, je n’ai pas trouvé la moindre mention au sujet d’un spectacle que vous seriez venus voir et qui vous aurait déplu… (et je n’ai pas la vanité de penser que tous les spectacles que nous programmons puissent vous plaire). Je suis un peu chagrinée (mais pas tant que ça) de votre « avis » qui ne repose sur aucun argument… Au reste, comment faites-vous pour donner avec autant d’assurance un avis « impartial » sur tel ou tel spectacle, telle ou telle salle ?

    • Si si on l’a vu 3 fois hélas, ces « 2 corées » lamentables… qui ne méritaient pas plus qu’un « Je fuis », désolée.
      Quant à « notre « avis » qui ne repose sur aucun argument », comme vous dites ce n’est pas un avis, mais bien un compte-rendu certes expéditif de notre chroniqueur qui sait de quoi il parle, et dont il vaut mueux pour vous qu’il ne développe pas. Et certainement pas « impartial », nous n’y avons jamais prétendu, bien au contraire, et c’est notre fierté, la critique c’est de la partialité absolue. sinon, ce n’en est pas, c’est de « La Provence » ou ce genre de truc insipide que vous semblez afectionner…

  2. Geneviève dit :

    si vous êtes partiaux dans vos choix. Jamais vous n’avez émis le moindre propos désobligeant au théâtre des Halles pour le chapiteau non climatisé, j’y suis allée voir Espéranza, ce fut galère. Vous refusez systématiquement d’aller voir des spectacles sublimes dans certains lieux. J’ai vu « Vissi d’Arte » au théâtre Al Andalus (oui ce n’est pas un théâtre) c’est un trésor d’émotions. Vous l’avez loupé. Je ne vous ai pas écrit cette année, parceque vous refusez tout ce qui ne rentre pas dans vos critères. Et pourtant j’aime vos articles et je les lis et merci pour un air de Bukowski, c’est grâce à un article de chez vous que j’y suis allée, et je vous en serai éternellement reconnaissante. Mais ça n’empêche je vous trouve très partiaux. Bonnes vacances et à l’année prochaine

    • Désolés Geneviève votre exemple est très mauvais : nous avons descendu en flêche « Esperanza », y compris dans nos « Je fuis ». Je vous engage à le vérifier sur notre site… Quant aux Halles, nous avons aussi largement critiqué la « gestion » de leur jardin, entre autres…
      pour le reste : nos 12 collaborateurs tournants sont allés partout où un spectacle était susceptible de les intéresser. Y compris dans les pires salles que nous critiquons par ailleurs. Quant à Al Andalous, rien ne nous y attirait, désolés.
      Et enfin, partiaux, oui bien sûr nous le sommes. Et c’est même ce qui nous caractérise et nous en sommes fiers… Nous ne sommes ni « La Provence’ ni aucun de ces medias, imprimés ou en ligne, qui de toutes manières agréent tout ce qu’ils voient, sans hiérarchie ni la moindre parcelle de sens critique…
      Merci de nous lire en tout cas, et bonnes vacances également !
      A l’année prochaine ?

Attention, nos commentaires sont modérés : pas d'auto-promo ou de pub déguisée, ça ne passera pas. Pas plus bien sûr que les insultes. Merci.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s