« ROSA LUXEMBURG KABARETT », JE REVIENDRAI ET JE SERAI DES MILLIONS

LEBRUITDUOFF.COM – 20 juillet 2018.

AVIGNON OFF : « Rosa Luxemburg Kabarett », une création originale écrite et mise en scène par Viviane Théophilidès – au Théâtre des Carmes André Benedetto jusqu’au 25 juillet.

Viviane Théophilidès a choisi la forme d’un « Kabarett » à l’allemande intemporel pour évoquer la femme, l’intellectuelle, la dirigeante politique « qui parlait aux mésanges ».

Une icône de la Révolution, sauvagement assassinée un jour de janvier 1919 durant la République de Weimar (alors qu’elle venait de créer le premier parti communiste Ligue Spartakus) par les Corps Francs du ministre social-démocrate Gustav Noske, qui seront quelques années plus tard récompensés par le régime nazi.

Dans un décor dépouillé, presque nu, cinq comédiens chanteurs et musiciens : la sublime Sophie de La Rochefoucaud, celle qui joue avec Rosa, Anne Kupfer, celle qui chante (remarquablement), Géraldine Agostini, la pianiste, Viviane Théophilidès, la meneuse de revue et Bernard Vergne l’acteur assistant, interprètent leur partition entrecoupée de variations contemporaines parmi des scènes dialoguées, des chansons et des sketches.

Cet aller-retour entre les deux époques, avec parfois des anachronismes assumés, donne au spectacle une grande vivacité tout en permettant à l’auteur des réflexions personnelles, notamment sur le thème des trahisons en politique.

De cette forme vivante du spectacle se dégage le message fort de Rosa Luxembourg, celui de la lutte des classes « qui est toujours un peu là » ! Avec cette histoire à la fois intime et universelle, Viviane Théophilidès remet ainsi les pendules à l’heure.

L’assassinat de la dirigeante communiste par ses anciens camarades qui avaient déjà trahi leur idéal en votant les pleins pouvoirs à l’armée au nom de l’union sacrée, a mis fin à sa vie mais pas à son héritage politique.

Le sous-titre de la pièce « j’étais, je suis, je serai », fait d’ailleurs écho à la dernière réplique du texte : « Je reviendrai et je serai des millions ».

Oui, Rosa Luxemburg est toujours vivante.
Courez vite la voir !

André Baudin.

Publicités

Attention, nos commentaires sont modérés : pas d'auto-promo ou de pub déguisée, ça ne passera pas. Pas plus bien sûr que les insultes. Merci.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

  • J’Y VAIS / JE FUIS

  • LE BRUIT DE LA BOUCHE

  • mots-clefs / tags

  • Chercher par artiste ou catégorie