« GRAND FEU », UNE RENCONTRE EXPLOSIVE !

grand feu

LEBRUITDUOFF.COM – 11 juillet 2019

AVIGNON OFF 19. « Grand Feu » – Conception et mise en scène : Jean Michel Van den Eeyden, interprétation Mochélan et Rémon JR , au Théâtre des Doms du 5 au 27 juillet à 17H (relâche le 10, 16 et 23 juillet) durée 1H15.

C’est l’histoire d’une rencontre. Deux Belges. L’un artiste intemporel, l’autre artiste contemporain. L’un poète/chanteur, l’autre rappeur. Quand le premier s’invite dans l’univers du second, cela produit un mariage détonnant !

Porter à la scène des textes de Jacques Brel en version rap, c’est le défi audacieux et très réussi, que se sont lancé le rappeur belge Mochélan, le beatmaker Rémon Jr et le metteur en scène Jean-Michel Van den Eeyden. Loin d’une pâle imitation, c’est une histoire d’appropriation, d’influence, de jeu de miroir entre deux univers artistiques dont il est question dans ce spectacle à mi-chemin entre le théâtre et le concert.

Tout débute en arrière scène, sur le canapé du leur salon, Mochélan et Rémon JR préparent une commémoration : Brel est mort il y a 40 ans ! À l’écoute de ses chansons, de ses interviews, de ses textes, le rappeur et le musicien s’imprègnent progressivement de son univers, questionnent son héritage et s’emparent au-devant de la scène des chansons de l’artiste pour nous livrer, in fine, un concert enflammé, composé de textes connus, d’autres moins et de quelques textes de Mochélan.

La rencontre paraît improbable et pourtant des liens se tissent entre les deux mondes. Nous retrouvons dans l’interprétation de Mochélan, l’intensité des mots, la puissance narrative, une même conscience du texte. Mais entrainées par le flow du rappeur et les arrangements musicaux de Rémon JR, les chansons de Brel se dotent de nouvelles vibrations, résonnent en nous différemment. Le grand Jacques est là indéniablement, mais se révèle sous un jour nouveau ! Surprenant !

Soulignons la scénographie qui accompagne merveilleusement bien le spectacle. Un tulle transparent habille les chansons par la projection d’un décor animé pour un rendu très esthétique et envoûtant.

Les deux artistes sur scène transmettent avec une énergie communicative et beaucoup de vérité et d’engagement, leur passion pour la musique et pour la puissance de la langue. La magie des textes de Brel fait le reste. Pas besoin d’être un fan de Brel et de rap pour en sortir bluffé et transporté ! Courez !

Marie Velter

Publicités

Attention, nos commentaires sont modérés : pas d'auto-promo ou de pub déguisée, ça ne passera pas. Pas plus bien sûr que les insultes. Merci.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

  • J’Y VAIS / JE FUIS

  • LE BRUIT DE LA BOUCHE

  • mots-clefs / tags

  • Chercher par artiste ou catégorie