« LES DENTS DU PEIGNE » : ET SI LES PROCHAINS C’ETAIT NOUS ?

Les dents du peigne

LEBRUITDUOFF.COM – 19 juillet 2019

AVIGNON OFF 19. « Les dents du peigne » De Stéphane Titeca – Mise en scène : Valérie Lesage – A la Luna du 5 au 28 juillet (relâche les 11, 18, 25 juillet) à 17h30 – Durée 1h10

L’auteur, Stéphane Titeca, reprend dans cette fable l’histoire des migrants opprimés et exploités mais inverse cette fois les rôles, les « blancos » sont les migrants qui fuient une dictature et accostent sur un territoire où la loi du Grand Livre est la seule reconnue et dans lequel les migrants sont au mieux enfermés et au pire tués par les passeurs. Un jour Leila sauve la vie d’un migrant et le cache dans ce qui lui sert de maison, elle va alors lui demander de la libérer en supprimant Majnoun, son « protecteur ».

Comme à son habitude, la metteuse en scène Valérie Lesage signe là une mise en scène réaliste. Tout semble si proche et si réel qu’il devient alors aisément possible d’imaginer un tel avenir. Et la question se pose : Sommes-nous certains que les futurs probables chamboulements climatiques ou sociaux ne vont pas aboutir à de tels retournements de situation ?

L’intérêt de ce texte est de bien montrer du doigt des comportements que nous pourrions avoir et que certains ont déjà à l’heure actuelle vis-à-vis des migrants, mais dans un système inversé. Bien que la religion y soit évoquée, le texte n’y fait pas explicitement référence et on pourrait aisément imaginer une forme de dictature politique imposant également ces règles absurdes. Mais au-delà de ces aspects politiques le texte s’attarde aussi à la place de l’homme dans ces grands chamboulements et aux entorses à sa propre morale qu’il est prêt à faire pour survivre.

Les trois comédiens jouent avec justesse et équilibre des rôles demandant une certaine énergie non dénuée de finesse. Point de manichéisme ici, le jeu est juste sans jamais tomber dans l’excès. Un beau travail à découvrir !

Pierre Salles

Publicités

Attention, nos commentaires sont modérés : pas d'auto-promo ou de pub déguisée, ça ne passera pas. Pas plus bien sûr que les insultes. Merci.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

  • J’Y VAIS / JE FUIS

  • LE BRUIT DE LA BOUCHE

  • mots-clefs / tags

  • Chercher par artiste ou catégorie