LE PROCES EICHMANN A JERUSALEM : LE BOURREAU DANS SA CAGE DE VERRE

eichmann

lebruitduoff.com – 10 juillet 2021

AVIGNON OFF 2021 – « LE PROCES EICHMANN A JERUSALEM » – D’après Joseph Kessel – Adaptation, mise en scène et interprétation : Ivan Morane – Théâtre des Halles – du 7 au 30 juillet à 19h.

Rendre compte du procès Eichmann à Jérusalem d’après les articles de Joseph Kessel, adaptés, interprétés et mis en scène par Ivan Morane relève d’une gageure.

Pour Ivan Morane : « Il m’est indispensable d’accomplir cette œuvre de mémoire , face aux plus jeunes générations , de faire entendre la réalité de ce qu’est aussi l’homme parfois malheureusement« . Le projet est donc de théâtraliser ce procès et de fait c’est la première représentation à laquelle nous avons assisté dans le cadre du festival OFF d’Avignon en ce mois de juillet 2021. Une tournée nationale et internationale est prévue dès la saison 2022/2023.

Le criminel de guerre Adolf Eichmann est enlevé le 11 mai 1960 par des agents du Mossad, sur des renseignements du procureur allemand Fritz Bauer. Le récit précisément documenté et argumenté par Joseph Kessel était de rendre au monde entier sa vision de l’événement, bien sûr, mais aussi de rappeler ce que fut la « Shoah » (catastrophe en Hébreu) ; son procès eut lieu en Israël, à Jérusalem en 1961 et sa condamnation par pendaison l’année 1962. La portée universelle de cet événement permit à tout un chacun de comprendre ce que fût l’impensable crime du XXe siècle. Les minutes du procès relevées ici et là dans les dizaines d’heures d’enregistrement permettent de préciser la personnalité d’Eichmann.

Admirable monologue, interprété avec justesse, sans effets de prétoire, sobre. Tel est l’objectif de la mise en scène et la théatralisation des échanges entre Eichmann dans sa cage de verre, et le procureur : Faire ressortir l’inhumanité, la médiocrité, la lâcheté du personnage, ce à quoi Ivan Morane nous a donné à voir une très grande maîtrise du texte.

Comment penser sa liberté en temps de détresse… La haine, et le pardon ?

A voir.

André Michel Pouly

Attention, nos commentaires sont modérés : pas d'auto-promo ou de pub déguisée, ça ne passera pas. Pas plus bien sûr que les insultes. Merci.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

  • J’Y VAIS / JE FUIS

  • LE BRUIT DE LA BOUCHE

  • mots-clefs / tags

  • Chercher par artiste ou catégorie