« MADAME VAN GOGH », REQUIEM POUR UN PEINTRE SUICIDÉ ?

mme-van-gogh-28

lebruitduoff.com – 10 juillet 2021 

AVIGNON OFF 2021.  «Madame Van Gogh» de Cliff Paille – au Théâtre Transversal – du 7 au 29 juillet à 21h20.

Quel est le moment où l’œuvre entier d’un peintre passe à la postérité ou sombre dans l’oubli ? Tel est le point de départ de cette pièce de Cliff Paille… Van Gogh vient de mourir et sa belle-sœur hérite de tous ses tableaux. Au travers de correspondances avec Émile Bernard, ami du peintre, puis au sortir d’entrevues tumultueuses, ils vont, chacun à sa manière, mettre tout en œuvre pour que le talent de Van Gogh soit enfin reconnu par le plus grand nombre.

Peu d’effets sur scène, le dialogue se voulant toujours intimiste dans le cadre d’un éclairage feutré, soit sous la forme d’une lecture des correspondances, soit lors de quelques soirées arrosées à l’absinthe. Les deux comédiens Romain Arnaud-Kneisky et Lyne Lebreton interprètent tous deux avec beaucoup de justesse ce jeune peintre conscient de l’immensité du talent de Van Gogh et cette belle-sœur tentant par tous les moyens de comprendre ce lien infini unissant son mari Théo, le frère de Vincent, à l’artiste sulfureux.

Par petites touches, Cliff Paille fait évoluer ses personnages au gré de la découverte du lien complexe qui liait les deux frères. Alors qu’il paraît évident dès le début que la seule envie pour le jeune Émile est de faire quelque argent avec l’œuvre de Van Gogh, alors que la femme de Théo brûle encore d’une colère profonde à l’endroit de ces deux frères dont l’un dépensait l’argent du ménage pour aider un frère qu’il savait génial, la palette des sentiments -et ressentiments- envers le peintre évolue peu à peu, s’étoffe, et tous deux apparaîssent alors happés par l’abyssale beauté des tableaux légués.

Un moment complice qui fait découvrir sous un angle différent, intimiste et secret, la vie, la mort et l’œuvre d’un immense peintre.

Pierre Salles

Comments
One Response to “« MADAME VAN GOGH », REQUIEM POUR UN PEINTRE SUICIDÉ ?”
  1. Genevieve Brissot dit :

    bonsoir, oui j’ai aimé ce spectacle que j’ai vu en 2019 au verbe fou ! J’ai même voté pour eux au club de la presse, contente que vous l’ayez vu.

Attention, nos commentaires sont modérés : pas d'auto-promo ou de pub déguisée, ça ne passera pas. Pas plus bien sûr que les insultes. Merci.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

  • J’Y VAIS / JE FUIS

  • LE BRUIT DE LA BOUCHE

  • mots-clefs / tags

  • Chercher par artiste ou catégorie