« PIECE EN PLASTIQUE », UNE SATIRE MORDANTE ET DEJANTEE DE NOTRE SOCIETE CONSUMERISTE

Pièce en plastique

le bruitduoff.com – 16 juillet 2021

AVIGNON OFF 2021. « Pièce en plastique » – de Marius van Mayenburg – mise en scène Adrien Popineau – au 11 Avignon à 13h20.

Âmes sensibles s’abstenir. Avec une efficacité redoutable, pièce en plastique dynamite tous les clichés de notre société : classes sociales, bobos, art moderne, émancipation des femmes, enfants laissés à eux-mêmes, parents égocentrés, couple défaillant, etc. Tout y passe ! Partant d’une situation apparemment simple, un couple bien installé embauchant une femme (pardon « aide ») de ménage pour s’occuper de leur intérieur et de leur enfant, Marius van Mayenburg attaque notre société moderne au vitriol.

Intérieur qui se veut réaliste, avec cuisine et début de canapé. Le couple constitué d’Ulrike et Michel fait face aux spectateurs, et se livre à de drôles de confidences. Il y a un côté show off, mélange de télé-réalité et d’obsession de l’image de soi dans ces adresses directes au public. L’histoire se raconte a posteriori, pour expliquer un événement à venir dont le public se doute qu’il sera marquant. La tension s’installe dans l’attente du dénouement. Le couple cristallise toutes les névroses de la société, laissant leur enfant à l’abandon. Trop occupés à travailler. Trop occupés à se replier sur eux-mêmes. L’embauche de la femme de ménage instaure une notion de classe. Tout est drôle, avec un fond de vérité et de déjà-vu qui rend la pièce extrêmement mordante.

Les artistes en prennent aussi pour leur grade. Haulupa développe son positionnement critique face à la société qui le nourrit, avec force concepts plus ésotériques les uns que les autres. Le parti pris de mise en scène est extrême, de la baignoire à la fourrure poilue, en passant par les scotchs à message. Le discours ne perd rien, au contraire, la farce le rend encore plus corrosif.

Le feu d’artifices de dénonciations et de clichés s’achève par une mise en abîme salutaire, qui renforce l’humour du spectacle par rapport à lui-même. « Pièce en plastique » n’a rien d’un conte moralisateur, il est impossible d’éviter le miroir qu’il nous tend. Un texte bien servi à découvrir !

Emmanuelle Picard

Attention, nos commentaires sont modérés : pas d'auto-promo ou de pub déguisée, ça ne passera pas. Pas plus bien sûr que les insultes. Merci.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

  • J’Y VAIS / JE FUIS

  • LE BRUIT DE LA BOUCHE

  • mots-clefs / tags

  • Chercher par artiste ou catégorie