« RACHEL, DANSER AVEC NOS MORTS », BOULEVERSANT

rachel-_3_piano_cktail

lebruitduoff.com – 18 juillet 2021

AVIGNON OFF 2021. « Rachel, danser avec nos morts » – Écriture collective dirigée par Delphine Bentolila – Théâtre 11 – du 7 au 29 juillet à 13h10.

Comment se reconstruire lors de la perte d’un être cher ? Comment cet événement ne peut-il pas faire exploser une cellule familiale ? Quels sont réellement nos pouvoirs de résilience face au deuil ? Voilà quelques questions auxquelles tentent de répondre le collectif à l’origine de cette pièce.

A l’occasion du mariage d’une des filles de la famille, tous se retrouvent dans la maison familiale. Chacun va alors affronter ses fêlures et les non-dits vont leur exploser aux visages pour le pire et pour le meilleur.

Sur fond de la mort d’un jeune enfant dans des circonstances épouvantables et de ses conséquences au sein d’une famille, Delphine Bentolila a su transformer un travail d’écriture collectif en véritable texte d’auteur. Difficile d’imaginer pour une fois qu’il s’agit d’une écriture au plateau tant la dramaturgie reste cohérente et semble sortie d’une même main avec finesse et intelligence. Sur scène un travail soigné, parfois poétique parfois réaliste, qui donne vie à cette vieille demeure familiale où rode le fantôme de l’enfant perdu. Chaque comédien est poignant de vérité dans ses fêlures et ses espoirs de renaissance. En donnant corps à cet enfant qui aurait grandi en même temps que toute la famille mais qui garde la candeur de sa jeunesse, Delphine Bentolila offre cet instant immensément poétique où chacun peut construire l’avenir d’un être pourtant disparu, comme vivant depuis des années à côté de lui. Béquille pour certains et poids pour d’autres.

Un très beau moment de théâtre, un de ceux qui vous touche et vous fait frissonner pour peu que l’on se laisse entraîner dans ces déchirements familiaux, ces non-dits et ces espoirs.

Pierre Salles

Attention, nos commentaires sont modérés : pas d'auto-promo ou de pub déguisée, ça ne passera pas. Pas plus bien sûr que les insultes. Merci.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

  • J’Y VAIS / JE FUIS

  • LE BRUIT DE LA BOUCHE

  • mots-clefs / tags

  • Chercher par artiste ou catégorie