« OUR DAILY PERFORMANCE », DES ROUTINES MISES EN ABYME

Our-Daily-Performance---Matthieu-Edet-35-Chute-visuel-principal-min

lebruitduoff.com – 13 juillet 2022

AVIGNON OFF 2022. « Our daily performance » – Conception, texte et mise en scène Giuseppe Chico et Barbara Matijevic – Au théâtre du train bleu à 14h15.

Our daily performance est un spectacle inspiré de tutoriels YouTube permettant aux passionnés de se rêver experts, par le partage de leurs petites astuces pour cuisiner leurs peaux : comment tomber sans se faire mal, comment faire de la fitness en couple ou du self-défense en solo ? Différents tableaux se succèdent en se fondant sur ce même principe d’un narrateur guidant les mouvements de son chœur attentif, parfaitement à l’écoute. Un vocabulaire technique accompagne une chorégraphie précise et facile à prendre au corps, il s’agit d’onduler sur le sol pour fuir, d’imiter un crabe ou une araignée afin de retrouver des réflexes primitifs, d’imprimer une idée positive par le toucher de son propre corps. L’intention de ce spectacle est double : ces enseignements, souvent brillants d’absurdité, font l’objet de subtiles singeries et discrètes caricatures, mais se retrouvent également esthetisés, prennent à merveille la lumière, au-delà de leur vocation utilitaire.

Cependant, les exercices aussi dépourvus de sens et drôles soient-ils se ressemblent jusqu’à ne plus nous surprendre. La juxtaposition semble parfois arbitraire, notamment lorsque les transitions manquent de relief et de fluidité (à l’exception du monologue en langage signé ayant trait à la genèse, qui se démarque par sa poésie et sa douceur). Le peu de cohésion de groupe manifeste avec clarté la solitude dans laquelle ces gourous de leurs corps sont englués mais dessert légèrement l’ensemble, qui manque par conséquent d’ampleur organique. Pour autant, s’il arrive au groupe d’être étiolé, aucune figure ne ressort, les comédiens n’ont pas de personnages caractérisés aux manières singulières d’interpréter les exercices. On les sent juger derrière leurs visages ces adorateurs du yoga dont les masques ont l’air si apaisé, et je crois qu’il suffirait d’une sincérité légèrement plus absolue dans leurs passions (de la répétition et de l’abandon) pour qu’ils deviennent de grands exaltés comiques. Mais la salle riait aux éclats et il y avait souvent de quoi ; je n’ai sans doute pas tout entendu à cause des rires aux éclats, et ce n’est pas sans sourire que j’ai applaudi à la fin des deux yeux, ayant rit au moins deux fois.

Célia Jaillet

Photo Matthieu Edet

Attention, nos commentaires sont modérés : pas d'auto-promo ou de pub déguisée, ça ne passera pas. Pas plus bien sûr que les insultes. Merci.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

  • J’Y VAIS / JE FUIS

  • mots-clefs / tags

    AFC Avignon 2011 Avignon 2012 Avignon Festival Off avignon Le Off avignonleoff avignonleoff.com Avignon Off Avignon Off 2011 Avignon Off 2012 Avignon Off 2013 Avignon Off 2014 Avignon OFF 2015 Avignon Off 2016 Avignon OFF 2017 AVIGNON OFF 2018 AVIGNON OFF 2019 Avignon OFF 2021 AVIGNON OFF 2022 Festival d'Avignon Festival d'Avignon 2011 Festival Off d'Avignon Off 2011 Off 2012 Théâtre
  • Chercher par artiste ou catégorie