« THE GAME OF NIBELUNGEN », COURS D’ALLEMAND EXPLOSIF

183563-sch22_the-game-of-nibelungen_web-_-vincent-guignet

lebruitduoff.com – 17 juillet 2022

AVIGNON OFF 2022. « The Game of Nibelungen » – de Laura Gambarini – mise en scène Manu Moser – Le 11 Avignon (Espace Mistral) – du 10 au 25 juillet 2022 à 11h (durée 1h). Relâche les 12 et 19 juillet.

Le spectacle se présente comme « Théâtre d’objets en allemand gesticulé pour public francophone ». Voilà le public averti, ces quelques mots résument à eux seuls une proposition originale qui trouve sa place à merveille dans une salle de classe du Lycée Mistral, annexe du Théâtre 11 Avignon. Comment raconter un classique de la littérature germanique à une classe qui ne parle pas allemand ? La comédienne Laura Gambarini relève le défi haut la main, walkyrie énergique que rien n’arrête. Un cours surprenant et jubilatoire qui laisse le public hilare. Un excellent divertissement.

Le tableau noir est bien là, les craies aussi, l’école est traditionnelle. Les spectateurs s’assoient tout naturellement derrière les tables, la connexion entre la prof et le public – élève est immédiate. Le look de la prof donne le ton : lunettes fantaisistes, coiffure surélevée, combinaison bleu pétard. Cette enseignante est conciliante, et se donne à fond pour faire comprendre sa matière. Sa générosité est débordante, ses excès contribuent largement à entretenir le rire et la surprise. Elle sollicite le public, le récompense « go-met-te », se retient de rire avec lui. Son personnage fascine.

Pour raconter l’épopée de Nibelungen, Laura utilise tous les objets à la disposition dans sa classe. L’imagination ne connait aucune limite : gourde, trombone, petit suisse, compote, cahier, compas… Tout y passe. Le dispositif est intelligent et fin, l’économie de mots oblige à aller directement à l’essentiel dans le caractère des personnages (un roi chiffon, un héros gourde, une guerrière compas). Le récit fourmille d’astuces : cape dragon, fumée, feu de briquet… La surprise est totale pour le spectateur qui rebondit au fur et à mesure des épisodes.

Au-delà du rire, Laura Gambarini et son metteur en scène Manu Moser établissent un pont entre les communautés. Les cours d’allemand n’ont pas toujours laissé de bons souvenirs dans la mémoire des francophones. Et pourtant, ce cours en allemand réconcilie avec la langue et la littérature. Les images choisies parlent à tous, y compris dans les références aux acteurs connus, ou le tatata du mariage. La volonté de transmettre est évidente et généreuse.

« The game of Nibelungen » est une fantaisie délirante à s’offrir sans modération.

Emmanuelle Picard

Photo Vincent Guignet

Attention, nos commentaires sont modérés : pas d'auto-promo ou de pub déguisée, ça ne passera pas. Pas plus bien sûr que les insultes. Merci.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

  • J’Y VAIS / JE FUIS

  • mots-clefs / tags

    AFC Avignon 2011 Avignon 2012 Avignon Festival Off avignon Le Off avignonleoff avignonleoff.com Avignon Off Avignon Off 2011 Avignon Off 2012 Avignon Off 2013 Avignon Off 2014 Avignon OFF 2015 Avignon Off 2016 Avignon OFF 2017 AVIGNON OFF 2018 AVIGNON OFF 2019 Avignon OFF 2021 AVIGNON OFF 2022 Festival d'Avignon Festival d'Avignon 2011 Festival Off d'Avignon Off 2011 Off 2012 Théâtre
  • Chercher par artiste ou catégorie