FESTIVAL OFF : VERS UNE SORTIE DE CRISE ?

lelannaif

AVIGNON OFF 2021 : VERS UNE SORTIE DE CRISE ?

En annonçant hier soir le retour du Confinement, 3e édition, le Chef de l’Etat a néanmoins instillé une petite dose d’optimisme, mesuré certes, ouvrant ainsi un semblant de perspective quant à la réouverture en douceur des lieux culturels -y compris les salles de spectacle donc- à partir du 15 mai prochain, si tout va bien, et un retour à la normale que l’ensemble du gouvernement prévoyait au sortir de son 55e « Conseil de défense » pour le 21 juin.

Alléluia ! s’exclameraient les cathos tradi. Plus lucidement, calmons nos ardeurs, même si évidemment cette perspective alléchante, tout le monde veut y croire, les opérateurs culturels en particulier…

Concernant spécifiquement le OFF d’Avignon, ce petit regain d’espoir laisserait donc envisager une édition 2021, certes tronquée et empreinte de la rigueur sanitaire sans doute encore à l’oeuvre partiellement en juillet prochain, mais au moins un OFF quand même. L’espoir fait vivre… Particulièrement en ce confinement qui nous recloche comme des poissons rouges dans leur bocal, tournant en rond jusqu’à épuisement total.

En tout cas, l’association AF&C qui coordonne le OFF veut y croire, qui vient juste de publier les résultats d’une enquête effectuée auprès de 20 000 participants, artistes, professionnels et spectateurs lambda, de laquelle ressortent quelques enseignements :

Après analyse des retours du questionnaire, il semble que 71% des interrogés affirment vouloir être présents pour cette édition 2021, malgré les contraintes sanitaires imposées, dont notamment le port du masque. Autre enseignement, portant sur les réponses des 65 lieux du OFF ayant renvoyé leur questionnaire, 97% de ceux-là déclarent être sûrs de participer à l’édition 2021 du festival. En revanche, 54% d’entre eux affirment qu’un protocole sanitaire strict serait rédhibitoire, et un véritable frein à la réouverture de leurs lieux…

Enfin, l’immense majorité (79%) des directeurs-trices des salles rejette l’idée d’un OFF sans public autre que les professionnels et médias… Avis aux autorités locales, Ville et Préfecture au premier chef, toujours promptes à décider pour les autres de ce qui est bon ou pas.

Quoiqu’il en soit, ce petit vent d’optimisme -une légère brise- requinque un tantinet une profession qui en a bien besoin, et plus largement un secteur économique local au bord de la dépression. Il faudra néanmoins se méfier d’un excès de confiance car en ce pays comme avec nos gouvernants, rien n’est jamais écrit. Et la brise peut à tout moment se transformer en un mistral violent et glaçant.

Martin Zell

Attention, nos commentaires sont modérés : pas d'auto-promo ou de pub déguisée, ça ne passera pas. Pas plus bien sûr que les insultes. Merci.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

  • J’Y VAIS / JE FUIS

  • LE BRUIT DE LA BOUCHE

  • mots-clefs / tags

  • Chercher par artiste ou catégorie