A LA CONDITION DES SOIES : « AS FOUR STEP », TRANSMETTRE LE PATRIMOINE PAÏWAN

LEBRUITDUOFF.COM – 13 juillet 2017

AVIGNON OFF: « As Four Step » de Baru MADILJIN – La Condition des soies – du 7 au 29 Juillet 2017 – Relâches les 17 et 24 Juillet

Transmettre le patrimoine Païwan
La compagnie Tjimur Dance Theatre est la première de Taïwan à s’inspirer et se nourrir de la culture de l’ethnie aborigène Païwan. Elle s’enracine dans le savoir et la philosophie relatifs à la terre, la tribu, l’ethnie, les mythes et la nature, pour élaborer un langage chorégraphique contemporain.

Le spectacle reprend la danse ancestrale « des 4 pas », danse festive, faite de répétitions successives de pas, à gauche, à droite, en avant, en arrière. Une chorégraphie simple, directe et épurée. Sur la scène, quatre danseurs, deux hommes, deux femmes, vêtus de blanc vont évoluer dans la salle ronde de la Condition des soies au rythmes de musiques électroniques. Les chants ancestraux accompagnent leur danse et résonnent dans ce lieu chargé d’histoire. La lumière complète l’alchimie qui plonge le spectateur dans une atmosphère particulière, de la méditation à la transe. Des tableaux différents sont présentés, exécutés debout ou au sol. Le plancher au sol participe à l’ambiance sonore, tantôt frappé ou frotté.

C’est un spectacle très profond, chargé en émotions qui marque le spectateur et lui donne l’envie d’échanger avec la troupe afin de partager le ressenti mais aussi de mieux connaître cette culture.

Interview de Baru MADILJIN, chorégraphe et Ljuzem MADILJIN, directrice artistique
Le chorégraphe et la directrice artistique sont frère et soeur originaires du canton de Sandimen dans le district de Pingtung à Taïwan.

Le bruit du Off : Quelle est votre quête à adapter une danse traditionnelle en danse contemporaine ?
Baru MADILJIN :
Ma soeur et moi sommes partis étudier à Taïpei. A chaque fois que nous nous rendions dans notre village, on se rendait compte que la culture Païwan disparaissait petit à petit. Nous avons eu envie de mieux la connaître et de la transmettre aux nouvelles générations.

Quand avez-vous commencé ce travail de transmission ?
Baru MADILJIN : La compagnie a été créée en 2006. En 2014, ma soeur a monté un spectacle de chants traditionnels Païwan. L’année suivante, j’ai décidé de créer cette chorégraphie « As Four Step » afin de poursuivre le travail commencé par ma soeur.

Comment vous-y-êtes vous pris pour acquérir les connaissances qui nourrissent votre création ?
Baru MADILJIN : Je suis artiste et chorégraphe. Pour la culture Païwan, elle est présente chez nous depuis notre enfance. Il a tout de même fallu faire un travail de recherche auprès des anciens car c’est une culture qui se transmet oralement et de moins en moins de personnes en connaissent les codes et le langage.
Nous sommes maintenant un de ces relais pour que cette culture continue à vivre. »

Texte et interview Annick et Emmanuel Bienassis

Publicités

Attention, nos commentaires sont modérés : pas d'auto-promo ou de pub déguisée, ça ne passera pas. Pas plus bien sûr que les insultes. Merci.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s