« DUO JUAN », UNE VERSION SUR-VITAMINEE DU DOM JUAN

duo-juan

LEBRUITDOFF.COM – 12 juillet 2019

AVIGNON OFF 19. « Duo Juan » De Philippe Mangenot, d’après Molière – Théâtre du Petit Louvre Salle Van Gogh – du 5 au 27 juillet, jours impairs à 15h35.

Comme à l’accoutumée le metteur en scène Philippe Mangenot s’empare avec appétit de ce monstre du théâtre français : le « Dom Juan » de Molière. Dans une forme proche de sa dernière mise en scène « Regardez la neige qui tombe » autour de la vie et de l’œuvre de Tchekhov, le metteur en scène propose ici une version sur-vitaminée du Dom Juan en prenant le pari de jouer ce spectacle aux 17 personnages avec deux comédiens et une musicienne.

Sur scène, très peu d’accessoires, quelques bouts de cartons. Un seul accessoire significatif par personnage permet au public de saisir immédiatement quel personnage apparaît. Les comédiens, Philippe Mangenot et Rafaèle Huou endossent tour à tour une chemise, une perruque, un anorak et nous plongent sans équivoque dans ces fameux duos qui tissent la toile de ce Dom Juan. L’un devient Dom Juan quand l’autre est Sganarelle, puis en une seconde devient cette petite paysanne abusée.

Tout va très vite, avec une énergie débordante des deux comédiens qui parviennent néanmoins à ne pas entraîner dans un tourbillon un public restant à l’écoute. Philippe Mangenot sait ne pas perdre son public et maîtrise parfaitement ces moments d’apartés qui durent quelques secondes mais qui permettent de remettre chacun sur les rails de l’histoire.

Comme une sorte de tuteur, la musicienne Noémie Brigant, brillante, ponctue et impose le rythme et permet d’assurer un tempo propice à la lecture. Non sans une certaine malice bienveillante qu’on lui connaît, Philippe Mangenot se sert parfois du public pour des petits rôles et ce, semble-t-il, sans jamais mettre mal à l’aise.

Ce « Duo Juan » à l’allure vive ravira les fans des revisites classiques réussies. Nul doute, qu’une fois encore, ce spectacle de Philippe Mangenot peut aisément et au-delà du Off, trouver sa place dans toutes les classes du collège au lycée tant il amène une fraîcheur et une lecture intelligente de la pièce de Molière mais aussi motiver un public désirant voir et revoir ces pièces mythiques dans des formes différentes.

Pierre Salles

Publicités

Attention, nos commentaires sont modérés : pas d'auto-promo ou de pub déguisée, ça ne passera pas. Pas plus bien sûr que les insultes. Merci.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

  • J’Y VAIS / JE FUIS

  • LE BRUIT DE LA BOUCHE

  • mots-clefs / tags

  • Chercher par artiste ou catégorie