AVANT-PREMIERE OFF 22 : « LE NAVIRE NIGHT », FREDERIC FAGE REVISITE DURAS

navire-night-01

AVANT-PREMIERE OFF 2022 : « Le navire night » – D’après Marguerite Duras – m.e.s. Frédéric Fage – Vu le 11/06/2022 – Au Théâtre Le Balcon à 18h – du 07 au 30 juillet 2022 – relâche les 12, 19 et 26.

« Paris, au crépuscule. Dans la ville qui s’éteint, une voix s’élève, racontant l’histoire d’un homme qui, par désœuvrement, compose des numéros de téléphone non attribués dans l’espoir d’entendre enfin une voix de femme. » A la fin de la deuxième Guerre mondiale, nombres de personnes hommes et femmes, cherchent à rompre la solitude et dans l’espoir de trouver l’amour, composent des numéros de téléphone au hasard.

Cette histoire d’amour entre deux inconnus se déroule uniquement par téléphone durant trois ans. Elle, est atteinte de leucémie, elle lui donnera plusieurs rendez-vous sans que la rencontre aboutisse. Lui, à force de patience et de petits indices qu’elle lui donne pour la trouver se fera le confident et l’amant de l’ombre.

La scénographie est intimiste, la pièce se déroule dans la pénombre. Un immense drapée blanc et noir se déploie du haut de la scène et recouvre les deux petits meubles sur scène. Au fond à gauche, un piano à queue met tantôt en relief les dialogues des deux inconnus, tantôt marque le temps qui passe et accompagne les jeux d’ombres sur le drapée.

Les deux comédiens ont la capacité de vous embarquer dans cette histoire d’amour peu ordinaire, jusqu’à vivre avec eux leurs attentes, leurs déceptions et le dénouement si touchant que les émotions submergent. L’ambiance est feutrée et la narration de l’histoire touchante, Elle malade et dont le père refuse cette relation, Lui qui oscille entre les espoirs d’une rencontre et les désespoirs de ne pas la connaître, de douter de ce qui est réel ou pure imagination de ce qu’Elle veut bien lui dévoiler.

Les deux comédiens se répondent l’un à l’autre, sans jamais se regarder ou se croiser, Elle et Lui jouent sur scène pour préserver l’anonymat et le mystère de cette histoire d’amour, mais en est-ce une ? Maroussia Henrich et Lorenzo Buttigieg, s’accordent en justesse pour mener cette ambiance intriguante, mystérieuse et pleine d’émotions, qui s’impose au texte de Marguerite Duras qu’elle a su retranscrire de cette histoire vraie qu’on lui avait relatée

Quel plaisir de retrouver Frédéric Fage qui nous avait présenté « Bérénice » en 2018, « La journée de la jupe » en 20119 au théâtre du Balcon. Son travail présente encore une fois un beau jeu d’ombres, laissant défiler le temps et les saisons qui passent. Cela ajoute à la nostalgie à cette triste histoire de personnes esseulées au lendemain de la Guerre.

Laissez vous bercer par « Le navire night », une pièce où tout est minutieusement pensé, orchestré et dont rien n’est laissé au hasard.

Béatrice Stopin

Attention, nos commentaires sont modérés : pas d'auto-promo ou de pub déguisée, ça ne passera pas. Pas plus bien sûr que les insultes. Merci.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

  • J’Y VAIS / JE FUIS

  • LE BRUIT DE LA BOUCHE

  • mots-clefs / tags

    AFC Avignon 2011 Avignon 2012 Avignon Festival Off avignon Le Off avignonleoff avignonleoff.com Avignon Off Avignon Off 2011 Avignon Off 2012 Avignon Off 2013 Avignon Off 2014 Avignon OFF 2015 Avignon Off 2016 Avignon OFF 2017 AVIGNON OFF 2018 AVIGNON OFF 2019 Avignon OFF 2021 Festival d'Avignon Festival d'Avignon 2011 Festival Off Avignon Festival Off d'Avignon Off 2011 Off 2012 Théâtre
  • Chercher par artiste ou catégorie