« UNDER ICE », SATIRE PUNK DEGLINGUEE

LEBRUITDUOFF.COM – 24 juillet 2018.

AVIGNON OFF : « Under Ice » de Falk Richter, mise en scène Arturas Areima – A la manufacture 3 (Saint Chamand) jusqu’au 24 juillet à 10H30. Durée 1H50. Trajet de Navette compris. En lituanien surtitré en français et en anglais.
Spectacle recommandé

L’entrée dans la salle est explosive, musique électro à fond, des centaines de bouteilles en plastique engloutissent la scène. À jardin, deux hommes debout casques sur la tête. En fond de scène 3 téléviseurs diffusant des images de dessin animé, de pub, de politiques, d’actualité… À cour, un homme avachi dans un fauteuil, croulant sous les micros. Nous devinons que nous allons assister à une expérience singulière.

L’homme dans le fauteuil, c’est Mr Nobody broyé par la constante recherche de productivité, de compétitivité de l’entreprise, de la société. Il murmure épuisé l’étroitesse de sa vie, puis crie viscéralement sa souffrance, sa folie, son envie de décoller. « J’ai crié au soleil mais il ne m’a pas entendu… Personne pour m’entendre. Je veux que quelqu’un m’entende ! »

Face à lui, les deux hommes au casque, (figures de l’entreprise) l’analysent, le traquent, le pressurisent. Face à sa détresse, eux, font l’apologie d’un système régi par les chiffres, la rentabilité, le culte de la performance. Un système en roue libre qui s’emballe, disjoncte dont l’homme n’a plus la maîtrise et finit par le rendre fou, le pousser à bout. Noyé par le plastique, acculé par les médias, mis à terre par l’entreprise.

« Le monde que nous avons créé n’est pas fait pour nous. N’a plus besoin de nous. » « Étrange, ma voiture fait du shopping avec ma télé maintenant ! »

Under Ice est une satyre corrosive, décapante sur le monde de l’entreprise mais aussi sur l’impuissance des politiques, sur la paupérisation de la culture, le non sens de la consommation, la petitesse des existences. Si les sujets ont souvent été traités, la démonstration, ici, est ultra percutante. Il y a une vraie recherche et originalité dans les angles d’attaque dramaturgiques, scéniques, visuels et sonores. Les idées sont explosives, trash, le jeu des comédiens totalement déglingués, le texte cinglant, pour venir nous percuter en plein ventre, nous déranger, nous balancer en pleine face toute l’hérésie de ce système. Image diffusée à l’excès, Musique saturée, corps hystérique, jeu aussi mental qu’extraverti… sans jamais tomber dans le gueulard, le brouillon. Tout cela est mené avec une vraie maîtrise, un vrai sens artistique à l’esthétique troublante !

Et quand on a assiste à cela en lituanien (surtitré en français quand même !), langue pour nous indécodable, certes ça déboussole un peu, mais cela apporte une force, un sentiment d’étrangeté supplémentaire à cette performance.

Ça claque ! C’est punk ! Et c’est très réussi ! On y fonce…

Marie Velter

Publicités
Comments
One Response to “« UNDER ICE », SATIRE PUNK DEGLINGUEE”
  1. elisabeth lampure dit :

    C’est en effet un magnifique spectacle qui nous prend dès la première seconde et nous garde jusqu’à la fin. Texte très fort et intelligent, génialissime metteur en scène, acteurs formidables, quelle belle claque théâtral…

Attention, nos commentaires sont modérés : pas d'auto-promo ou de pub déguisée, ça ne passera pas. Pas plus bien sûr que les insultes. Merci.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

  • J’Y VAIS / JE FUIS

  • LE BRUIT DE LA BOUCHE

  • mots-clefs / tags

  • Chercher par artiste ou catégorie